Qu’ils se nomment Bredele ou Braedele, Bredle, Anisbredele ou Winachtsbredele, tous traduisent les petits gâteaux de Noël, en Alsacien, selon le secteur. Ils sont affectueusement confectionnés à l’occasion des fêtes de fin d’année, on pourrait même les associer à une des richesses patrimoniales culinaires ultra gourmandes de cette partie de la France.

Le terme d’origine est « Bredle », ce petit biscuit assure une place vedette en Alsace, son histoire remonterait au 14e siècle. Il est l’incontournable des tables alsaciennes pendant la période de Noël. Simples à réaliser, ces sablés se mangent à toute heure.

Le Bredele, un peu d’histoire

En Alsace, le Bredele annonce le début des festivités de Noël, et est confectionné spécialement à cette période. Il a été retrouvé des traces de son histoire en 1570, année où le marché de la Saint-Nicolas fût interdit. Mais le Bredele a pris le dessus et, deux siècles plus tard, l’emporte-pièce fut créé. On en trouve de formes diverses et variées : sapin, étoile, coeur, bonhomme. Avant les années 1950, ces petits biscuits servaient à décorer le sapin et faisaient souvent office de cadeaux pour les enfants.  »Bredele » vient du mot allemand ‘’Brot’’ qui signifie  »pain », il représente à ce titre des « petits pains ». Petits par la taille, ils ne dépassent souvent pas les 4 centimètres, mais grands par leur symbolique.

Un Bredele sinon rien

Les familles alsaciennes ne se priveraient pour rien au monde de ces biscuits sablés. Ils sont préparés à partir de novembre jusqu’à l’Avent, dans diverses versions et divers parfums, il en existe plus d’une dizaine de sortes.

Les recettes de tradition familiale sont précieusement gardées, puis transmises de génération en génération. Chaque famille a ses spécificités, et toutes les occasions sont bonnes durant la période des fêtes pour les déguster.

Les plus classiques sont les Anisbredele à l’anis vert, les Schwowebredele aux amandes, noix ou noisettes, les Lapkueche aux épices ou encore les Zimtsterne, étoiles au parfum de cannelle cannelle. D’autres encore sont garnis de confiture. Ils sont souvent décorés d’un glaçage blanc. Ils étaient autrefois fabriqués comme des sablés, parfumés aux agrumes ou aux épices.
En Alsace, il existe même des concours de Bredele, tellement leur renommée est devenue institutionnelle.

Une tradition qui fait office de décoration

Les Alsaciens avouent qu’un Noël sans Bredele leur est impossible. Pour eux, ils ont « toujours existé ». Ces petits biscuits vedettes peuvent même servir de décoration qu’ils installent sur le sapin.

Aujourd’hui on les retrouve partout, des grands étals des marchés de Noël aux petites boutiques. Pour l’anecdote, dans le village de Waltenheim-sur- Zorn, des restaurateurs ont arrêté leur activité professionnelle principale pour se lancer dans
la fabrication de biscuits, qu’ils ont nommés les « Luschtige », durant le deuxième confinement en 2020, leur restaurant étant fermé. Ce couple a eu l’idée d’inscrire sur chacun d’eux un petit mot doux ou une expression locale en dialecte alsacien.

Un site internet est spécialement dédié à ces gourmandises. Rendez-vous sur www.bredele.fr

Bredele de Noël à la cannelle :

Bredele à la cannelle

Pour la pâte à la crème fraîche entière :

  • 300g de farine
  • 150g de beurre pommade
  • 75g de sucre semoule
  • 1c. à soupe de sucre vanille
  • 90g de crème fraîche entière2 jaunes d’oeufs

Pour le glaçage :

  • Crème fraîche entière
  • Sucre en poudre
  • Cannelle

Réalisation :

Mélangez le sucre semoule avec le sucre vanille, les jaunes d’oeufs et la crème fraîche entière.
Travaillez la farine et le beurre avec un robot ou à la main afin d’obtenir un aspect sableux. Incorporez le mélange sucres, oeufs et crème.
Formez une boule de pâte puis laissez-la reposer pendant 1h au frais.
Mélangez l’ensemble du sucre et de la cannelle.
Préchauffez votre four à 180 °C.
Abaissez la pâte sur un plan de travail fariné avec un rouleau de pâtisserie. Découpez les Bredele avec un emporte-pièce flocon.
Déposez les Bredele sur une plaque recouverte d’un tapis de cuisson.
Appuyez au centre du Bredele avec votre pouce et déposez une noisette de crème fraîche à l’aide d’une poche à douille.
Parsemez le mélange sucre/cannelle. Faites-les cuire 10-12 minutes à 180 °C.

Pin It on Pinterest

Share This